vendredi 22 décembre 2017

Barbara van Beck, la Femme à Barbe


Barbara van Beck (connue aussi sous le nom de Barbara Urselin)  est née en Bavière en 1629. Elle a passé une trentaine d'années en tournée à travers l'Europe dans le cadre d'un spectacle itinérant haut de gamme.

L'artiste portait une grande barbe en cascade. Celle-ci débutait autour de ses sourcils pour se terminer sous son menton, couvrant ses tempes, ses joues et son nez d'une épaisse couche de cheveux blonds foncés. 
On suppose que Barbara était atteinte d'une maladie congénitale très rare connue sous le nom d'Hypertrichose ou syndrome d'Ambras.

On pourrait supposer qu'une femme aussi étrange était destinée à avoir une vie difficile et qu'elle était assimilée à un monstre. Mais il n'en fut rien. Elle devint célèbre, bénéficia d'une sécurité financière et d'un enseignement de qualité qui englobait l'apprentissage de plusieurs langues et du clavecin.

La vie personnelle de Barbara était très liée à sa vie professionnelle. (On ne sait pas quand elle est morte (vers 1668) ni dans quelles circonstances.). Elle épousa un Hollandais, Johan Michael van Beck, qui deviendra plus tard son directeur. 

Les portraits montrent van Beck dans des robes de soie et dans des poses convenant à une femme de classe supérieure. Ces vêtements onéreux sont à la dernière mode de l'époque et soulignent sa féminité sans chercher à la ridiculiser ou à la fétichiser.

Dernièrement la collection Wellcome de Londres a acquis une représentation rare d'une peinture à l'huile la représentant, celle-ci sera exposée dès le début de l'année prochaine (ci-dessus)






Aucun commentaire: