samedi 21 février 2015

Trou du temps et extra-terrestres avec le photographe Eugenio Recuenco


Eugenio Recuenco est un des photographes les plus talentueux d'Espagne.
Créateur de fresques magistrales qui nous plongent dans des mondes oniriques et mystérieux, il a également travaillé plusieurs fois avec le groupe Rammstein.

Influencé par les grands maîtres de la peinture classique, l'artiste transfigure également le répertoire du cinéma avec des films de Kubrick, des légendes et des contes de fées.

Dans la série "Volver a hole Time" Eugenio nous plonge au cœur de la zone 51.


"L'esprit doit s'élever, dans la mesure de sa capacité, à la grandeur des mystères, et non les mystères se réduire à l'étroitesse de l'esprit" (Francis Bacon)












vendredi 30 janvier 2015

H.R. GIGER


Hans Ruedi (à l'origine Rudolf) Giger (né à Coire, en Suisse, le 5 février 1940, et mort le 12 mai 2014 à Zurich, en Suisse) touche à tout, il était à la fois un plasticien, graphiste, illustrateur, sculpteur et designer.

Ses œuvres ont marqué par leur aspect "biomécanique", mêlant tuyaux, tentacules et créatures fantasmagoriques. Mais le grand public le connaît surtout pour son travail au cinéma, avec le design de la créature Alien, du siège du pilote (le space jockey), l'architecture des couloirs des vaisseaux. Moins connu, le film "Species" (La Mutante), avait également fait appel à HR Giger.

Côté cinéma toujours, le peintre avait également travaillé sur un projet d'adaptation de Dune par le scénariste de BD Jodorowsky (l'Incal, la Caste des méta-barons, le Lama blanc...) et sur Poltergeist 2. Ridley Scott refera appel à lui pour son Promotheus de 2010.

Un musée lui est consacré à Gruyères en Suisse depuis 1998, exposant ses principales sculptures et peintures.

Il avait également conçu plusieurs cafés au look biomécanique en Suisse (à Gruyères et à Chur), à Tokyo et à New York. Les deux derniers ont été fermés depuis.




















Le bar à Gruyères





jeudi 29 janvier 2015

Modèles anatomiques en cire d'abeille de Clemente Susini



Clemente Michelangelo Susini (1754-1814) était un sculpteur italien. Il se rendit célèbre grâce à ses modèles anatomiques réalisés en cire d'abeille. Ceux-ci se révélèrent très utiles et instructifs. Le plus souvent ils dépeignaient des parties de cadavres disséqués.

C'est au  Palazzo Poggi de Bologne que l'on peut admirer une partie de ses oeuvres.

Le Palazzo Poggi est le siège de l'université ainsi que du rectorat. Le palais accueille aussi les collections historiques de l'Institut des Sciences dont la voluptueuse "Venerina".

"Venerina" restitue dans la cire d'abeille l'agonie d'une jeune femme nue représentée dans son abandon face à la mort. Ce corps étonnamment réaliste, maquillé et paré est démontable. Les entrailles exposées permettent l'étude médicale.
La jeune femme, la Venerina,  porte un fœtus dans son ventre - symbolisant la procréation du corps féminin - en dépit de l'absence totale de signes extérieurs de la grossesse.

Georges Didi-Huberman écrit à ce sujet “ l’expérimentateur ou l’étudiant en médecine pouvait méthodiquement,tranquillement, franchir les limites de sa chair, l’ouvrir jusqu’au cœur et jusqu’au secret de la matrice.”

Si la fonction anatomique de ces modèles de médecine est parfaitement opératoire, ces objets “scientifique” n’en est pas pour autant dépossédé du drame humain qui consiste à ouvrir un corps.