mercredi 21 avril 2010

La magie

La Magie (avec une majuscule pour la distinguer de la prestidigitation) est un ensemble de techniques, souvent ritualisées selon des codes de connaissance ésotérique, permettant de produire des phénomènes d'altération de champ magnétique des individus, comme positiver le destin, influencer à sa guise le comportement d'autrui ou le cours des événements.
L’homme fait traditionnellement la distinction entre deux sortes de pratiques : la magie blanche et la magie noire (anciennement nommées théurgie ou géotie). La magie blanche concerne une utilisation de la Magie à des fins positives, ou préventives.



La magie noire désigne une Magie motivée par des fins de vengeance, et visant à l’échec d’une victime (ou d’une communauté de victimes) dans un domaine particulier de sa vie. Les adeptes de la magie noire passent pour être néfastes à la société (sorciers, culte vaudou), dont ils s’évertuent à perturber l’équilibre, tandis que les adeptes de la magie blanche sont censés rectifier ces troubles, ou les empêcher.
D'autres visions beaucoup plus modernes ont cherché à séparer la magie blanche et la magie noire en utilisant d'autres éléments que "le bien" et "le mal". La morale variant d'une société à l'autre, et cette notion de bien et de mal étant trop souvent trouble et peu précise, tout n'étant jamais tout blanc ou tout noir. La Magie blanche serai alors une magie utilisée pour satisfaire en premier lieu une volonté d'harmonie et de perpétuation du fonctionnement "sain" du monde et parfois même nécessitant un sacrifice personnel du mage.

La magie noire étant une magie cherchant au contraire à perturber l'harmonie ou le fonctionnement ordinaire du monde dans l'intérêt personnel et individuel du mage. Il s'agit alors non plus d'une démarcation bien/mal, mais d'une démarcation intérêt individuel / intérêt collectif. La "collectivité" incluant souvent bien plus que l'humanité seule.

Aucun commentaire: