samedi 30 juillet 2011

Les momies de Guanajuato au Mexique


C'est dans le cimetière de Guanajuato, au nord-ouest de la ville de Mexico que l'on a découvert de nombreuses momies "récentes".

L'histoire se déroule entre 1865 et 1958, période pendant laquelle une loi locale obligeait les parents des personnes décédées à payer un impôt (le droit à perpétuité) sur les tombes. Il en résulta de nombreux problèmes pour les familles les moins nanties qui  furent contraintes de laisser exhumer les corps de leur proches.

Le 9 juin 1865, on exhuma du cimetière  les restes du médecin français Remigio Leroy. Mais au grand étonnement des personnes présentes, le corps du docteur était momifié alors que personne ne l’avait embaumé ni bandé, dans les mois et les années qui suivirent d’autres corps furent exhumés, tous dans le même état que le docteur Remigio Leroy, momifié de manière naturelle et mystérieuse.

La combinaison des conditions du sol et le climat sec de la région montagneuse a déseché les corps naturellement avant qu'ils ne se décomposent, la déshydration a tordu et figé les traits des momies dont les faciès semblent grimacer et souffrir dans la mort.

Personne ne sait exactement combien de corps momifiés ont été retirés du cimetière, 111 officiellement, le musée local en expose plus de 50, (défunts non réclamés), mais depuis, la loi fut modifiée et les corps reposent maintenant en paix.

Une équipe de l'université du Texas s'intéresse à l'étude de ces momies, fait horrible, les scientifiques pensent avoir trouvé la momie d'une femme qui aurait été enterrée vivante, certaines analyses des ongles doivent encore être effectuées ; elle avait les bras au dessus de sa tête, comme si elle couvrait son visage, face contre terre comme si elle avait essayé de faire pression sur le couvercle du cercueil en poussant avec son dos.

Ces momies furent rapidement connues dans le monde entier quand le cinéaste allemand Werner Herzog les utilisa pour débuter son film Nosferatu, le vampire de la Nuit.

Ray Bradbury a visité les catacombes de Guanajuato avec un ami, inspiré par ce lieux, il a écrit une nouvelle intitulée : "Next In Line".




                                               Cette momie est attachée avec une corde au cou








Aucun commentaire: