jeudi 3 janvier 2013

Traces et preuves en noir et blanc par Angela Strassheim



Angela Strassheim a d'abord commencé à travailler en tant que photographe dans la médecine légale et c’est sans doute dans sa dernière série de photographie nommée Evidence, traduisible par «trace - preuve» en français, que sa filiation avec les pratiques médico-légales est la plus évidente.

En 2009 Angela Strassheim est partie à la recherche de maisons dans lesquelles des crimes domestiques s’étaient déroulés, photographiant à la fois leurs extérieurs et leurs intérieurs. Sur de grands formats noir et blanc, un mince filet de lumière baigne les intérieurs de ces maisons classiques dans une atmosphère calfeutrée et intime. Et puis on aperçoit d’étranges tâches qui brillent sur les murs. Une forme de goutte, de main... du sang ? Grâce à de longs temps d’exposition et à un processus chimique laissant apparaître les empreintes ADN, Angela Strassheim révèle les traces d’un évènement passé, invisible à l'oeil nu. Ainsi, c’est avec la froideur qui caractérise l’observation clinique qu’elle nous propose une vision frontale de ces crimes tragiques, dont le nombre a augmenté aux États-Unis depuis le dernier crash boursier.








1 commentaire:

diego ybarra a dit…

Très belles photos! L'idée est autant esthétique que ces images! Sous le signe du partage je vous invite à voir un travail de photo s'y apparentant:
http://ybarradiego.blogspot.ch/2012/10/scarecrow.html

salutation!