dimanche 12 mai 2013

Georgiana Houghton - Peintre et Photographe possédée par l'au-delà




L'artiste Georgiana Houghton est née en  1814 à Las Palmas aux Canaries. Artiste peintre elle vécut à Londres et y décédera en 1884. Ainée d'une famille de sept enfants, elle étudia l'art classique qu'elle abandonna à la mort de sa soeur cadette en 1851.

Dès 1859, elle s'intéressa au spiritisme. Son premier contact avec les esprits se réalisa à l'aide d'une table tournante et d'une planche ouija.

Suivant les conseils de ses guides spirituels, elle abandonna les crayons  pour commencer à peindre: des œuvres visionnaires représentant des fleurs cosmiques ou des fruits.

En 1865, une partie de son travail a été sélectionné (mais non représenté) pour une exposition à la Royal Academy. Houghton a écrit deux volumes intitulés "Evenings at Home in Spiritual Séance"(publié en 1881 et 1882 grâce à un bienfaiteur anonyme), dans lequel elle raconte ses expériences psychiques.

Son père est mort en 1863, sa mère en 1869. Après la mort de ses parents, ses frères ont refusé de l'aider financièrement: elle a passé le reste de sa vie dans un état ​​de «pauvreté aristocratique».

Une autre partie intéressante de son travail est liée aux photographies spirites qu'elle commença en 1872. Jusqu'en 1877, elle fréquenta Mr Hudson - un photographe de réputation douteuse. Elle a participé à deux cent cinquante séances photographiques. En 1877, la tromperie de Hudson a été révélée, aussitôt Georgiana Houghton a cessé cette activité.

Elle est considérée par les critiques d'art comme un précurseur des plus célèbres expressionnistes abstraits comme Kandinsky














Une grande partie des photos proviennent de la : Gallerie Keith de Lellis



Elle écrit dans le premier paragraphe de l'introduction de son catalogue, "Pour l'exécution des dessins, ma main a été entièrement guidée par des Esprits, aucunes idées n'était formée dans mon esprit quant à ce qu'il allait se produire ..." Elle explique que les esprits étaient certainement ceux de personnes décédées.



Aucun commentaire: