dimanche 2 novembre 2008

LE NECRONOMICON



Son titre original est Al Azif. Azif est le nom que les Arabes donnaient au bruit émis par des insectes qu'on entend la nuit et qui est censé être le hurlement des démons. Necronomicon, tel est le nom grec donné en 950 ap. J. -C. Au Kitab Al-Azif, antique traité ésotérico-démoniaque sur le Mythe de Cthulhu, rédigé par la plume d´un poète arabe devenu fou, Abdul Alhzared, à Damas en 730 ap. J. -C.


Le Necronomicon ou Le Livre des Morts (Necronomicon Ex Mortis), est un grimoire, dont la base, est la mythologie ultime augmentée d'une dimension ésotérique qui fait référence à des Dieux plus vieux que le monde, le Cosmos, l' Univers lui même.

Les Dieux vinrent sur Terre et furent adorés par les premiers hommes. La plupart de ces Dieux laissèrent leurs trace sur Terre dans des lieux maudits et irréels ou encore la descendance de leur progéniture mi-humaine mi-aquatique, mais les dimensions et le temps ne sont plus des frontières a leurs "yeux", l'un d'entre-eux, se trouve d'ailleurs toujours sur terre. Il s'agit de Cthulhu qui depuis des siècles dort et attends en rêvant dans sa citée R'lyeh... dans certaines dimensions même la mort peut mourir...

le Nécronomicon ne compte pas seulement la légende des Anciens, il donne au lecteurs la possiblité d'invoquer et de soumettre les forces anciennes. L'incantation la plus connue fut nommée par le célèbre occultiste Aleister Crowley : "La malédiction de la créations originelle". Cette incantation, d'une perversion suprême, permettait de maudire l'humanité tout entière ainsi que toutes les crétaure vivantes afin de les detruire... Elle semblait avoir été écrite par Dieu en personne et s'achevait sur ces quelques mots : "Et pourquoi ? parce que je me repend d'avoir créé l'humanité...".


Un certain mystère plane d'ailleurs au sujet de l'existence du Necronomicon et de son supposé auteur "l'arabe dément" Abdul Al-Hazred qui l'écrivit écrit en 730 a Damas sous le titre original de " Al Azif". Ce Necronomicon amena d'ailleurs plusieurs curieux, théologiens, scientifiques, historiens a beaucoup de recherches et d'hypothèses restant sans réel réponse a ce jour...en réalité, il semble que ce soit une création de Lovecraft et non un vrai grimoire. Mais de nombreux "faux / hoaxes" parut en 1970 ont continués a laisser planer le doute suscitant une vive controverse parmi les disciples du Professeur S.T. Joshi, de la Miskatonic University (qui attribuaient l'ouvrage a Lovecraft lui-même) et les spécialistes des sciences occultes, convaincus de l'authenticité du grimoire. L' écrivain Jorge Luis Borges faisait preuve, lui aussi, du plus total sceptisisme jusqu'au jour où, par hasard, il mit la main sur un exemplaire poussiéreux du Necronomicon dans les rayons de la bibliothèque de l'université de Buenos Aires. Avec une équipe il as essayé de décrypter un code présent dans un manuscrit de John Dee, grand magicien d'Angleterre ayant eut et étudié le Nécronomicon, et ils obtenurent deux traduction de ce code: l'une style bonne prophétie et l'autre Apocalyptique.


Mythe ou réalité, le Necronomicon a un grand pouvoir, il nous ouvre les portes du rêve et fait de nous de grands magiciens, comme beaucoup de mythes et de légendes, il a poussé de nombreuses personnes vers des recherches qui n'ont fait que les enrichir au niveau de la connaissance.

""N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort." (Necronomicon).

Aucun commentaire: