mardi 17 mars 2009

FEMME A BARBE/SAINTE WILGEFORTE



Curieuse de tout ce qui touche aux religions, j'ai découvert en martyrologie, une femme à barbe, et oui...par contre, plusieurs légendes courent sur cette martyre.

Il faut aussi remarquer que cette sainte est représentée crucifiée, ce qui est assez rare dans l'iconographie chrétienne, Félicien Rops n'était toujours pas né.


Nous sommes au XIème siècle, Wilgeforte est la fille d'un roi de Portugal, à l'apogée de sa beauté et convoitée de tous, elle décide pourtant de se consacrer à Dieu.

Entretemps, Amare, roi de Sicile envahit le Portugal, un jour, il aperçoit Wilgeforte, amoureux fou, il la demande en mariage, le roi opportuniste accepte immédiatement , c'est alors, que pour échapper à la convoitise des hommes et de son prétendant, qu'elle supplie Dieu de l'aider à faire fuir tout soupirant, le miracle alors s'accomplit, une énorme barbe pousse sur son visage.



Alors que nous pouvons imaginer que cette pauvre fille eut enfin la paix ; et bien non...son père, contrarié et dégoûté d'un tel prodige la fit rouer de coups et crucifier.

Comme si le sort ne s'était pas assez acharné sur sa pauvre personne, le clergé la remisa dans un coin aux alentours de 1827 et en parla le moins possible, à Beauvais, on décida de la raser !!!

Qui dira encore que le clergé était respectueux des femmes ? Même à barbe, elles restent dans l'ombre, pourtant peut-on encore parler de succomber à la tentation ?

C'est à l'église Saint-Etienne de Beauvais que l'on retrouve la trace d'un culte qui lui est voué le 20 juillet, voici une oraison en son honneur :
"Seigneur, nous vous en prions, jetez vos regards sur vos enfants qui vous implorent, par les mérites et les prières de la bienheureuse Wilgeforte, vierge et martyre, fille de roi; et de même que vous avez exaucé ses prières en la dotant d'une barbe, de même daignez accueillir les souhaits de nos cours, en nous accordant un supplément de votre divine grâce."

On peut aussi admirer une statue datant du XVème siècle de Sainte Wilgeforte à l'église de Wuissant dans le Pas-de-Calais.

1 commentaire:

eclesiastes a dit…

"...on décida de la raser" ????