mardi 10 mars 2009

NIHILISME - NIHIL MESSTAVIC



"Des mois que j'ai passés à transcrire, avec l'aide précieuse d'amis traducteurs, les milliers de pages contenues dans la malle de Nihil Messtavic, je garde l'arrière-goût doux-amer d'une gorgée d'arsenic, la brûlure glacée et voluptueuse d'une lame de rasoir trempée dans l'huile de vitriol, Son désespoir est sans retour, sa funeste attirance pour le néant,illimitée.." Vedma Nadasty



La roue fleurie

Ô beau squelette, digne individu,
Laisse moi broyer tes os
Pour de neige parsemer le jardin
Aux roses noires.

Sois le fertilisant de la mort,
Et qu’au crépuscule s’élèvent,
De la terre que tu macules,
Les brumes spectrales qui font le trépas.

Sois les brins de lune qui
S’effilent dans la nuit
Et dirigent les assoiffés
De beauté vers ton beau mausolée.


Extrait du recueil "Les pluies crépusculaires" de N. Messtavic
Traduction de V.Nadasty



"Aime souffrir, car tant que tu penseras, le trouble et la douleur ne cesseront de t'étreindre" Nihil Messtavic - Le Crachoir du Solitaire

"Chaque anniversaire de naissance devrait être ponctué d'un hymne funèbre".
"Toutes nos possessions sont éphémères, illusoires. Nous ne possédons pas même notre propre vie. La seule chose qu'il nous est permis de considérer comme nôtre, c'est l'idée de la Fin, du Néant. Nihil Messtavic - Le Crachoir du Solitaire


"Penser c'est se mutiler, tous les penseurs sont infirmes".
Le Crachoir du Solitaire

Aucun commentaire: