dimanche 28 juin 2015

Lauren E. Simonutti - De l'Alphabet du Diable aux confins de la schizophrénie


Lauren E. Simonutti est née en 1968, elle est décédée en 2012. Elle vivait à Baltimore.

C'est précisément le 28 Mars 2006 que Lauren a commencé à entendre des voix. Elle fut diagnostiquée "bipolaire avec troubles schizophréniques".
Sentant la folie arriver, elle a passé ses dernières années isolée.
Elle tourna alors la caméra sur elle-même et l'espace où elle vivait. L'artiste nous a laissé un travail impressionnant et très puissant.

Avec ses photographies, elle a donné une voix à ceux qui souffrent de l'isolement. "Over (five) years I have spent alone amidst these 8 rooms, 7 mirrors, 6 clocks, 2 minds and 199 panes of glass. And this is what I saw here. This is what I learned. I figure it could go one of two ways - I will either capture my ascension from madness to as much a level of sanity for which one of my composition could hope, or I will leave a document of it all, in the case that I should lose." - (Lauren E. Simonutti)

 Les images suivantes proviennent de la série Alphabet du diable et  8 chambres, 7, 6 Miroirs Horloges, 2 Minds et 199 panneaux de verre.




















1 commentaire:

Anonyme a dit…

superbement émouvant,une trajectoire à la Fransesca Woodman