lundi 14 mai 2012

Dioramas criminels de Frances Glessner Lee par Corine May Botz


La série de photographie "The Nutshell Studies of Unexplained Death" réalisée par l’artiste Corine May Botz pendant sept ans regroupe dix-huit maquettes conçues par la criminologue américaine Frances Glessner Lee (1878 – 1962).
Le lien de la photographe Corine May Botz : http://www.corinnebotz.com/Corinne_May_Botz/Nutshell_1.html


Fondatrice du Département de Sciences Médico-légales d’Harvard en 1936, Frances Glessner Lee fut également nommée Capitaine de la police du New Hampshire. Durant les années 1940 et 1950, elle permit à la police scientifique d’effectuer des progrès majeurs dans la résolution d’affaires classées sans suite grâce aux scènes de crime qu’elle reconstituait à l’échelle 1:12 dans des maisons de poupée.

Ces maquettes, qui reproduisent des homicides réels, des suicides et des morts accidentelles, étaient des supports pédagogiques et les outils de travail de détectives qui affinaient grâce à elles leur habileté à analyser les indices visuels. Toujours utilisées dans la formation médico-légale aujourd’hui, les dix-huit maquettes de Lee affichent un nombre étonnant de détails : du stylo posé sur la table au plus petit mégot de cigarette, aucun objet ne manque, révélant les indices des crimes à ceux qui étudient les scènes soigneusement.








1 commentaire:

Lily-Jack a dit…

Amusant, j'avais rapidement travaillé sur ses réalisations, en cours d'anglais. C'est agréable de retrouver son travail sur ce blog.