jeudi 4 novembre 2010

Nadar le précurseur de la photographie moderne

Autoportrait tournant.

De son vrai nom Gaspard-Félix Tournachon, dit Nadar est né le 6 avril 1820 à Paris, il décéde le 21 mars 1910 à Paris, photographe mondialement connu, il fut également un talentueux caricaturiste et un aéronaute.
Cleo de Mérode

On peut affirmer que Nadar fut le créateur de la discipline de la photographie, qu'il élève au rang d'art grâce aux séries de portraits dans lesquels il s'attache à retranscrire la personnalité du sujet, nous pouvons admirer Franz Liszt, Richard Wagner, Charles Baudelaire, Hector Berlioz, Gioachino Rossini, Sarah Bernhardt, Jacques Offenbach, George Sand, Gérard de Nerval, Théodore de Banville, Jules Favre, Guy de Maupassant, Édouard Manet, Gustave Doré, Gustave Courbet, Loïe Fuller, Zadoc Kahn, Charles Le Roux, Hector de Sastres, les frères Élisée Reclus et Élie Reclus dont il est l'ami et Jean-Baptiste Corot ainsi que de nombreuses autres personnalités de l'époque.

                                 Sarah Bernhardt
Il expérimente l'éclairage à la poudre de magnésium, plus facile à brûler qu’en bloc. Complexe à mettre en œuvre, ce procédé, qui consiste à brûler de la poudre de magnésium, s’avère très dangereux car le magnésium est très inflammable et dégage beaucoup de fumée.
                                                               Pierrot
De plus, le déclenchement du flash se faisant manuellement, il arrivait qu'il ne se produise pas au bon moment (trop tôt ou trop tard). Nadar tente ensuite une nouvelle expérience comme il le décrit dans son livre " Quand j‘étais photographe " :
"Je tentai de tamiser ma lumière en plaçant une glace dépolie entre l'objectif et le modèle, ce qui ne pouvait m'amener à grand'chose ; puis plus pratiquement je disposai des réflecteurs en coutil blanc, et enfin un double jeu de grands miroirs répercutant par intermittences le foyer lumineux sur les parties ombrées. J'arrivai ainsi à ramener mon temps de pose à la moyenne diurne et finalement je pus obtenir des clichés à rapidité égale et de valeur tout à fait équivalente à celle des clichés exécutés quotidiennement dans mon atelier".

                                                       Mme de Gaby en Vénus
Il effectue une démonstration pour le journal La Presse scientifique et dépose le brevet de photographie à la lumière artificielle en février 1861.
Les catacombes

Il peut dès lors s'intéresser au monde souterrain et réalise en 1865 le premier reportage sur les égoûts et les catacombes de Paris, explorant les possibilités qu'offre la lumière artificielle.

Il est ainsi, dès 1860, un pionnier de la photo à la lumière artificielle.

                                                          Nadar en ballon avec sa femme
Précurseur, il réalisa, en 1858, la première photographie aérienne au monde, prise à bord de son ballon "Le Gant"; inspirant Jules Verne pour "Cinq Semaines en ballon", l’un des héros de De la Terre à la Lune et Autour de la Lune s'appelle d'ailleurs Michel Ardan (anagramme de Nadar).
                                                                    Vue aérienne par Nadar

                                                                  Baudelaire
Après l'épisode de la Commune, Nadar se retrouve complètement ruiné et redémarre une activité dans la photographie, mais pour réaliser avant tout des travaux qui lui assurent sa subsistance.
                                                             Terreur (1830)
En 1886, il accompagne son fils Paul Tournachon7 qui doit réaliser une interview du chimiste Eugène Chevreul, et en profite pour prendre des photos. Ce double travail, paru le 5 septembre dans le Journal illustré peut certainement être considéré comme le premier reportage photographique réalisé en même temps que l'entretien journalistique dont il assure l'illustration.
En 1887, il s'installe au manoir de l'Ermitage de la Forêt de Sénart où il accueille ses amis dans le besoin, jusqu'en 1894. Il est alors ruiné et malade, mais errant et paisible.
Georges Sand

 Cette même année, à l'âge de 77 ans, Nadar décide de tenter de nouveau sa chance.
Flaubert

Il laisse à son fils la gestion de ses affaires à Paris, et fonde à Marseille un atelier photographique. Nadar, «doyen des photographes français» devient dans la région de Marseille une véritable gloire et se lie d'amitié avec l'écrivain Frédéric Mistral.
Melle Kruger

En 1900, il triomphe, à l'Exposition Universelle de Paris, avec une rétrospective de son œuvre, organisée par son fils.
En 1904, Nadar revient à Paris. Il y décède le 21 mars 1910 à quelques jours de ses 90 ans.

                                  Sarah Bernhardt

3 commentaires:

Who Is Afraid of Alfred Hitchcock? a dit…

Bonjour! Elisandre...
This is the first time I'am posting a comment here on your blog. These are very interesting photographs by Gaspard-Felix Tournachon.

Unfortunately, I'am not familiar with him yet...with "yet" being the operative word.

By the way, I find your blog to be very unique, informative and very beautiful too!

Merci, pour le partage!
DeeDee ;-D

Canterbury a dit…

Isn't ''Terreur (1930)'' a photography of Dr. Duchenne de Boulogne experimenting on the artificial stimulation by electrodes of the muscles involved in facial expressions?

ELISANDRE a dit…

Yes, it is photography of Dr Duchenne de Boulogne.