mercredi 9 novembre 2011

Eros et Thanatos en guerre !



Au hasard de mes lectures, j'ai croisé  quelques affiches de propagande contre la syphilis, maladie qui fut en son temps un fléaux social de grande envergure.


Les médias étant inexistants à l'époque, la plupart des gouvernements s'appuyaient sur une pédagogie de l'horreur en s'appuyant sur l'image.

Pendant la Première Guerre mondiale, les responsables de la santé publique éduquaient la population à travers des affiches.

La corrélation entre les soldats, les maladies sexuellement transmissibles, le moral et la chute sociale étaient évidentes, thème de base de ce groupe d'affiche où souvent la femme fautive porteuse de maladie est représentée maquillée et fumant une cigarette.

Malheureusement, ce type de propagande a également servi à renforcer les perceptions négatives de l'image de la femme et de sa sexualité à une époque où l'image de la femme fautive responsable de la faute d'Adam servait de prétexte à de nombreuses agressions verbales et physiques.

















Aucun commentaire: