jeudi 3 novembre 2011

Sarah Bernhardt sculpteuse


La grande tragédienne Sarah Bernhardt s'est plu à peindre et à sculpter, participant plusieurs fois et avec succès à divers salons. Elle fait ainsi ce curieux autoportrait où elle est coiffée d'un chignon et le col serré par une cravate lavallière, affublée d'ailes de chauve-souris, de pattes d'aigle et de lion, tenant une coupe pour servir d'encrier et retenant des livres, tandis que des masques de théâtre ornent ses épaules.

Encrier en bronze

Ci-dessous son projet d'encrier en plâtre teinté, représentant son autoportrait en chauve-souris (Musée du Carnavalet)




« Une des œuvres les plus caractéristiques est une Sarah chauve-souris retenant dans ses griffes une sorte de bénitier dans lequel se trouve le diable » (Philippe JULLIAN).

Une autre de ses créations.....Le Fou et la Mort.


                                                   
Ci-dessous, il ne s'agit pas d'une de ses créations, mais d'un objet assez insolite ; un banc lui appartenant qu'elle utilisait pour se reposer quand elle jouait au tennis lors de ses séjours à Belle-Île-en-mer

Aucun commentaire: