samedi 8 décembre 2012

Ventriloque ou automatonophobique ?



La ventriloquie, du Latin venter = ventre et loqui = parler, est un art vocal qui a pour objectif de donner l'illusion de faire parler une autre personne, une marionnette, un objet ou bien un animal, à distance.

Selon Jean-Eugène Robert-Houdin, qui en parle dans son autobiographie concernant Comte, la «ventriloquie est la science de l'engastrimysme»( en Grec gaster = ventre + muthos = discours), puisqu'une grande partie du travail vient de l'utilisation du diaphragme.
Autrement dit, la respiration et le souffle sont des éléments prépondérants dans cette technique. La seconde difficulté réside dans l'immobilisation de la bouche. L'artiste doit apprendre à parler avec un mouvement imperceptible des lèvres. Le son naissant dans l'estomac, puis traversant les cordes vocales pour l'articulation.

C'est une technique qui a autrefois été utilisée pour distraire mais aussi pour faire croire que des statues ou des dieux parlaient. Des pythies l'ont certainement utilisé comme artifice métaphysique et spirituel.

S'il est des personnes que cet art fascine, d'autres sont atteintes d'automatonophobie (peur des ventriloques, mannequins, créatures animatronique, statues de cire). Personnellement j'ai toujours été fascinée par ces marionnettes à l'aspect souvent étrange et énigmatique mais je peux comprendre en regardant ces photos anciennes qu'un certain mystère se dégage de ses êtres inanimés qui ont ravi la vedette à bon nombre d'acteurs de cinéma dans des films d'horreur.













Dead Silence


"The Glass Eye" par Alfred Hitchcock

La célèbre marionnette à vélocipède de Saw

1 commentaire:

Lenore62 a dit…

o_O'' my Goth!!je ne sais pas pour vous,mais je trouve toutes ces marionnettes plus flippantes les unes que les autres!!lol!