mardi 28 janvier 2014

Vallauris - La tombe de Jean Marais sous l'oeil de la Bête et du Sphinx cornu


Monstre sacré du cinéma français, Jean Alfred Villain-Marais, dit Jean Marais, est un acteur français, né le 11 décembre 1913 à Cherbourg, mort le 8 novembre 1998 à Cannes ; il est également metteur en scène, écrivain, peintre, sculpteur, potier et cascadeur.

Jean Marais débute véritablement grâce à sa rencontre avec le poète Jean Cocteau. En 1937, il joue un petit rôle dénué de texte dans la pièce de Cocteau, Oedipe Roi. Ce sera le coup de foudre immédiat. Cette "seconde naissance" comme Jean Marais se plait à l'appeler s'avère très vite fructueuse. Il joue ainsi dans L'Eternel retour de Jean Delannoy (1943) et La Belle et la Bête de Jean Cocteau (1945), un film très difficile à tourner, et auquel personne ne croit. Marais entre alors dans la légende. En 1946, il joue dans la pièce L'Aigle à deux têtes de Cocteau, puis en 1949, dans l'un des plus célèbres films de Jean Cocteau, Orphée

Vers 40 ans, Jean Marais étoffe son registre, passant de la belle gueule aux bras d'acier pour des films de capes et d'épée.

Jean Marais se retirera dans les Alpes-Maritimes, d'abord à Cabris où il passe une quinzaine d'années (un boulevard de la commune près de la maison qu'il habita porte son nom) puis à Vallauris où il pratique la poterie, la sculpture et le théâtre. Il y ouvre un magasin et même une galerie d'art grâce à un couple d'amis potiers.

Jean Marais meurt à Cannes le 8 novembre 1998. Il est enterré dans l'ancien petit cimetière de Vallauris, la ville des potiers, où il a passé les dernières années de sa vie.

Photos Hérésiarque :  http://heresie.com/

Le masque de la Bête



Fantastique Sphinx cornu à queue de poisson

1 commentaire:

Mya.L a dit…

Superbe, merci pour la découverte.