mardi 10 mai 2016

La Crypte impériale des Hasbourgs à Vienne


La Crypte impériale se trouve sous l'église des Capucins et est réservée aux membres de l'ancienne famille régnante en Autriche, les Habsbourg.

Les membres de cette famille y sont enterrés depuis 1633. 149 Habsbourg, dont 12 empereurs et 19 impératrices et reines ont trouvé ici le repos éternel. Le magnifique tombeau double de Marie Thérèse et de son époux l'empereur François Ier du Saint Empire, est l'oeuvre de Balthasar Ferdinand Moll.

Le tombeau très épuré de leur fils Joseph II. Le dernier empereur enterré ici est l'empereur François Joseph Ier (1916). Les tombeaux de l'impératrice Élisabeth et du prince héritier Rodolphe se trouvent dans la crypte des Capucins. De 1654 à 1878, les cœurs des Habsbourgs ont été enterrés dans la crypte de l'église des Augustins.

Aujourd'hui encore, des enterrements ont lieu dans la crypte impériale. En 1989, la dernière impératrice d'Autriche, Zita a été enterrée ici. Le 16 juillet 2011, c'est son fils ainé, l'ancien prince héritier et homme politique européen Otto Habsbourg qui a trouvé ici sa dernière demeure aux côtés de sa femme Régina.



Détail d'un crâne avec la couronne impériale sur le sarcophage de l'empereur Charles VI


Tombeaux de l'archiduchesse Marie-Thérèse (à gauche), de l'archiduc Léopold Joseph (au centre) et de l'empereur Ferdinand III du Saint-Empire (à droite) par Welleschik

Tombeaux de l'archiduchesse Marie Madeleine (à gauche) et de l'impératrice Éléonore de Neubourg (à droite) par Welleschik

Tombeau de l'empereur Charles VI du Saint-Empire par Welleschik


Tombeaux de l'empereur Matthias Ier du Saint-Empire (à gauche) et de l'impératrice Anne d'Autriche (à droite)

Double tombeau de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche et de l'empereur François Ier du Saint-Empire par Oliver Bruchez

Tombeau de l'empereur Ferdinand Ier d'Autriche par Jebulon

De gauche à droite: tombeaux du prince Ferdinand Charles Joseph, du duc François V de Modène et de l'archiduc Antoine Victor par Dalibri

Tombeaux de l'empereur François Joseph Ier, de l'impératrice Elisabeth (Sissi), à gauche, et du prince héritier Rodolphe.



Ci-dessus : La coutume des cérémonies d'enterrement des Habsbourg a toujours séparé le corps, les entrailles et le cœur des défunts (usage de la dilaceratio corporis). Les cœurs étaient depuis 1864 (jusqu'en 1878), conservés dans des urnes remplies d'alcool et placés sur plusieurs rayons semi-circulaires dans la crypte des cœurs (Herzgruft) de l'église des Augustins à Vienne, tandis que les entrailles étaient inhumés dans les catacombes de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne. Le dernier Habsbourg qui eut un tel enterrement avec séparation du corps, des entrailles et du cœur, fut l'archiduc François-Charles d'Autriche, père de François-Joseph. Cependant, conformément au rite familial, lors des funérailles d'Otto von Habsbourg, à la Crypte des Capucins, le 16 juillet 2011, le cœur du défunt, placé dans une urne, avait déjà pris le chemin de l'Abbaye bénédictine de Pannonhalma, en Hongrie, à 20 kilomètres de la ville de Győr.

Photo Manfred Horvath


Aucun commentaire: