jeudi 26 mai 2016

Natures Mortes par Hendrik Faure


Né en 1951, Hendrik Faure a d’abord étudié la médecine à la fin des années 60 comme médecin généraliste, ensuite, au début des années 70, il se spécialisa en psychiatrie, discipline qu’il pratique encore aujourd’hui.
Ses photographies, font naturellement et instinctivement preuve d’une grande profondeur dans la compréhension du monde à la fois psychologique et physique.

Dans la meilleure tradition des vanités du XVIe et XVIIe siècles, les natures mortes de Faure sont traversées par des thématiques récurrentes de vie, de beauté et de pourrissement. La flore et la faune se flétrissent et sèchent, ses clichés mettant en scène animaux, reptiles, oiseaux, crânes et mannequins. Malgré la sombre nature des sujets, l’imagerie de Faure est traversée d’un calme silencieux et délicat.












1 commentaire:

Anonyme a dit…

pleased to meet you...