jeudi 24 février 2011

Dali ou la beauté convulsive

                                                                       Lucifer

"La « Beauté convulsive»
Le surréalisme s’est voulu l’acteur d’un devenir « convulsif » du monde. L’hallucination, le désir que l’artiste projette sur les êtres et les choses étaient les agents de cette métamorphose. Le corps humain est déformé, désarticulé comme un mannequin et ré-articulé de manière souvent troublante, qui témoigne d’un univers érotique singulier. Les œuvres de Dali témoignent d’une affirmation de l’individu qui plonge ses racines dans l’inconscient, et proposent des images du corps inquiétantes par leur coté obsessionnel."

 "Jeune Vierge autosodomisée par les cornes de sa propre chasteté"
"Il est difficile d'attirer l'attention tendue du monde pendant plus d'une demi-heure de suite. Moi, j'ai réussi à le faire pendant vingt ans, et chaque jour. Ma devise a été « que l'on parle de Dali même si on en parle bien" (Dali)

Le grand masturbateur
"Je considère l'amour comme l'unique attitude digne de la vie de l'homme." (Dali)

                                  Enfant géopolitique observant la naissance de l'homme nouveau

"Aucun désir n'est coupable, il y a faute uniquement dans leur refoulement." (Dali)
                                                          Prémonition de la guerre civile
"L'activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de de hasard objectif." (Dali)
                                                                Le spectre du sex-appeal
"La beauté sera comestible ou ne sera pas." (Dali)
  Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme-grenade une seconde avant l'éveil.
"Ma vie entière a été déterminée par deux idées antagoniques : le sommet et le fond." (Dali)
Le Labyrinthe
"Il y a des jours où je pense que je vais mourir d'une overdose d'autosatisfaction"(Dali)
                                                      Cannibalisme de l'automne
"Ne t'occupe pas d'être moderne. C'est l'unique chose que malheureusement, quoi que tu fasses, tu ne pourras pas éviter d'être" (Dali)
Bacchanale
"Ne craignez pas d'atteindre la perfection, vous n'y arriverez jamais" (Dali)

Aucun commentaire: