mercredi 25 mai 2011

Jean Cocteau entre Orphée, le Sang d'un Poète et la Belle et la Bête....

"Ce qui caractérise notre époque, c'est la crainte d'avoir l'air bête en décernant une louange, et la certitude d'avoir l'air intelligent en décernant un blâme."(Jean Cocteau)

Esprit artiste, esthète au tempérament de dandy, il publia ses premiers poèmes dès 1909 et devint une des figures à la mode du Tout-Paris, il côtoya la plupart de ceux qui animèrent la vie artistique de son époque. Il fut l'imprésario de son temps, le lanceur de modes, le bon génie d'innombrables artistes et posa sa touche inspirée sur tout ce qu'il créa avec une grâce particulière, une originalité de tous les instants et une intuition rare.
Coco Chanel et Jean Cocteau en 1924 (Le Train Bleu)
"Les mauvaises moeurs sont la seule chose que les gens prêtent sans réfléchir." (Jean Cocteau)
Cocteau couché avec un masque,1927 par Berenice Abbott

"Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes alors moi j'ai peur."(Jean Cocteau)
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus. S'y faire une corne. Se répéter la sentence chinoise : "Rétrécis ton cœur" (Jean Cocteau)
"Tout ce qu'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la mort"(Jean Cocteau)
"Le rêve est la forme sous laquelle toute créature vivante possède le droit au génie, à ses imaginations bizarres, à ses magnifiques extravagances."(Jean Cocteau)

Le Testament d'Orphée
Frappé par une balle, le poète Jean Cocteau rebondit dans un autre temps, où il retrouve ses propres créations : le jeune Cégeste, la Princesse, le fidèle Heurtebise. Ils le condamnent à la vie pour crime d'innocence. Portant en guise de talisman une fleur d'hibiscus, Cocteau reprend sa route et va explorer la "zone intermédiaire". Là continuent de vivre ses divinités et ses symboles favoris.
"Les miroirs réfléchissent trop. Ils renversent prétentieusement les images et se croient profonds"(Dialogue du film "Le Testament d'Orphée)
La Belle et la Bête

"Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images."(Jean Cocteau)

“Il n’existe que deux manières de gagner la partie : jouer coeur, ou tricher. Tricher est difficile ; un tricheur pris est battu. Jouer coeur est simple. Il faut en avoir, voilà tout. Vous vous croyez sans coeur. Vous regardez mal vos cartes.”(Jean Cocteau)
Le Sang d'un Poète
"Je sais que la poésie est indispensable, mais je ne sais pas à quoi."(Jean Cocteau)

"J'ai l'orgueil des vices qu'on me prête ; je suis moins fier des vices que j'ai !"(Jean Cocteau)

Aucun commentaire: