mardi 19 avril 2011

VANITAS VANITATUM ! - Vanité des Vanités

Vanité -  Van der Schoor, 1660 (Peinture Hollandaise)
 Les objets présentés sur cette table de pierre ne laissent rien à l’imagination du spectateur. Telle un ultime lieu de repos, elle est recouverte de crânes et d’os de toutes sortes, de pivoines roses, fanées, d’une chandelle presque consumée et d’un sablier. Le message transmis par cette juxtaposition d’objets est des simples: personne ne vit éternellement, et toute chose est éphémère.
    
"Vanitas Vanitatum !" (vanité des vanités, tout est vanité). Le terme traduit par "vanité" signifie littéralement "souffle léger, vapeur éphémère".
Juriaen van Streeck
Méditer sur la nature passagère et vaine  de la vie humaine, l’inutilité des plaisirs du monde face à la mort qui guette.
                                                                 Jacques de Gheyn
C'est également une catégorie particulière de nature morte de signification symbolique et philosophique très répandu à l'époque baroque, surtout en Hollande et qui subsiste de nos jours, composition allégorique qui tend à nous montrer la précarité de la vie humaine.
Harmen Steenwijck


Franciscus Gysbrechts
"Voilà Joseph-Godefroy Leibnitz qui a découvert que la matière est un assemblage de monades. Soit ; je ne le comprends pas, ni lui non plus. Eh bien ! mon âme sera une monade, ne me voilà-t-il pas bien instruit ? Je vais vous prouver que vous êtes immortel, me dit mon docteur. Mais vraiment, il me fera plaisir ; j'ai tout aussi grande envie que lui d'être immortel. Je n'ai fait la Henriade que pour cela ; mais mon homme se croit bien plus sûr d'être immortel par ses arguments que moi par ma Henriade : Vanitas vanitatum !"(Voltaire)

                                                         Jan Sanders Van Hemessen

Simon Renard de Saint André
Vanité par Albert Lozeau (Le Miroir des Jours)

Aux feux de mon esprit qui s’allume dans l’ombre,
Je me regarde vivre avec étonnement :
Une fierté triomphe en ma stature sombre,
Et je suis comme un roi promis au firmament !
Pieter Claesz
J’ai des chants de victoire au cœur, je me célèbre !
Comme autrefois David devant l’arche a dansé,
J’élève un hymne d’or à ma propre ténèbre,
Et d’un éclair divin je me sens traversé !

Je suis mon seul amour. Je suis grand. Je suis digne.
S’il est quelqu’un meilleur, c’est qu’il existe un Dieu !
Et mon être est marqué, comme l’élu, d’un signe
Tel qu’on en voit la nuit briller dans le ciel bleu !
Philippe de Champaigne
Vanité ! vanité ! ? Ta poussière superbe
Qui s’aime et se contemple, un vent l’emportera !
Et, comme après l’été splendide le brin d’herbe,
Ton corps, ton pauvre corps lentement pourrira !

Vanité des beaux yeux et vanité des lèvres,
Et vanité des mains où l’on s’est caressé !
Que restera-t-il donc des frissons et des fièvres
Quand l’agonie horrible et longue aura passé ?
Sébastien Stoskopff
La terre confondra dans une même fange
L’humble et celui qui fut de son âme orgueilleux,
Et rien n’apparaîtra sur leurs tombes d’étrange ;
Ils dormiront égaux et pareils sous les cieux
Pieter Claesz 
Vanité ! vanité ! ? Courbe ton front que dresse
Plus haut que ton destin l’ambitieux désir !
La mort, de toutes parts, avidement te presse,
Le néant d’où tu sors cherche à te ressaisir !
Bailly - Vanité au serviteur
Cris de gloire perdus, qu’on peut à peine entendre
Dans la sourde rumeur que fait l’humanité,
Vous montez dune bouche où reste un goût de cendre,
Vous n’êtes qu’un vain bruit par lui-même écouté !
Vanité Pompéi

Vanité ! ? Tout s’éteint, tout expire et tout passe,
L’astre dans sa clarté, le monde en son orgueil !
Et l’homme, qui remplit de tumulte l’espace,
Mesure sa grandeur aux planches du cercueil !     
Vanité en cire du XVIIème
Quelques vanités récentes :
                                                                 Vanité couronnée 
Vanité par Jake et Dino Chapman, les deux frères provocateurs du mouvement Young british artists.                  
Le crâne en diamants de Damien Hirst, première icône du XXIème siècle, est symptomatique du regain d’intérêt pour les vanités qui s’introduisent dans le domaine de l’art contemporain.
Andy Warhol Skull, 1976
Cindy Sherman,1992
McDermott and McGough, 1994

2 commentaires:

Who Is Afraid of Alfred Hitchcock? a dit…

Bonjour! Elisandre...
All very Powerful images Of Death... mankind and death!
mere mortals meets their fate!
The words and images together are very thought provoking too!

[Being an artist, I have never face "Death" on canvas...maybe I will after viewing all the paintings and images that you have presented here under your post entitled:"VANITAS VANITATUM ! - Vanité des Vanités." ]
Merci, for sharing!
DeeDee :-)

Real or not? a dit…

Génial !