mercredi 20 juillet 2011

Des Trois Grâces à la femme irréelle avec Charles Swedlund

Charles Swelund est né en 1935 à Chicago, il fut enseignant à Buffalo et à New York.
Il est surtout connu pour ses photographies urbaines de Chicago et ses clichés de nuit.
J'ai choisis cette fois, des images sublimant l'image de la femme, clichés dont l'esthétique et la finesse préservent la nature mystérieuse du modèle.
Les Trois Grâces
"Quand j'étais petite, on me disait: «l'effort porte en soi sa récompense», et j'attendais en effet, après le coup de collier, une sorte de récompense mystérieuse, accablante, une sorte de grâce sous laquelle j'eusse succombé. Je l'attends toujours..."(Colette)
"Oh! il ne faut par croire que c'est très compliqué d'être mystérieuse. Il suffit de ne penser à rien, c'est à la portée de toutes les femmes" (Jean Anouilh - Eurydice, 1942) - Citation misogyne, j'en conviens !
"Il n'est rien de beau, de doux, de grand dans la vie, que les choses mystérieuses."(Chateaubriand)

Aucun commentaire: