samedi 10 mars 2012

Jan Mandyn le "faiseur de diableries et de drôleries"

Saint Christophe et l'Enfant Jesus

Jan Mandyn ou Jan Mandijn, né en 1500-1502 à Harlem, mort en 1559-1560 à Anvers, était un peintre maniériste flamand de la renaissance.

 Il acquit une grande renommée comme " faiseur de diableries et de drôleries " grâces à des compositions oniriques  peuplées de créatures fantastiques et de monstres, que l'on peut croire empruntés à Jérôme Bosch.
Ses créatures et sa vision de l’Enfer sont en effet directement redevables au maître du fantastique.  
Mais, force est de constater, qu'elles sont moins inquiétantes et plus drôles, ses peintures  ne possèdent pas cette toile de fond terrible, qui est caractéristique du maître de Bois-le-Duc.

On connaît une Tentation de saint Antoine (Haarlem, musée Frans Hals), mais les historiens ont des avis partagés sur l'attribution du reste de son œuvre. On peut également constater que les sujets principaux de ses travaux (Portement de croix, Tentation de saint Antoine, Saint Christophe, Jugement dernier, Épreuves de Job [musée de Douai]) reviennent souvent avec quelques variantes.

Voici principalement quelques tableaux et gros plans sur le sujet : "La Tentation de Saint Antoine"










Dans cette superbe composition, j'ai été assez étonnée d'apercevoir la créature qui grimpait sur l'arbre (en gros plan ci-dessous), une image presque visionnaire d'un cosmonaute....


Attribué à Jan Mandyn (1500-1560), Le Christ devant les portes de l’Enfer
Allégorie de l'horreur de la guerre
Scène fantastique



Aucun commentaire: