lundi 3 janvier 2011

Cabinet de curiosités au château d'Embras - De Vlad Dracul à Gregor Baci

                                                     Death par Hans Leinberger, 1520
Sur les hauteurs d'Innsbruck, perché sur un rocher schisteux, trône l'impressionnant château renaissance d'Ambras.
Témoin  d'un passé prestigieux,  le château abrite les somptueuses collections d'art  créées par l'archiduc Ferdinand II.

Arrêtons-nous plus précisément au Cabinet de Curiosité (Wunderkammer).


Requin empaillé, manteau de plumes, bouclier et couronne de Montezuma, salière due à Benvenuto Cellini, corde avec laquelle Judas se pendit, squelette d'un des innocents massacrés à Béthléem, pierres brutes et sculptées, porcelaines de Chines, nef automate avec horloge, tableau de l'école d'Arcimboldo, bois de cerf à vingt-quatre ramifications pris dans le tronc de chêne à l'intérieur duquel la tête de l'animal demeura emprisonnée, jeux de cartes et d'échecs pour géants, instruments scientifiques, branches de coraux assemblées pour composer une scène ou aux allures naturellement fantastique, etc..sans parler des monnaies, manuscrits et livres rares.

Parmi les objets d'intérêt médical on peut observer un intérêt tout particulier pour ceux qui sont utilisé sur les nains ou les géants.

Vous pouvez également apercevoir l'armure du nain de la cour Thomerle, le petit Thomas, cotoyant celle du géant Giovanni Bona (vers 1580) et pesant quelques cent kilos, est également présent leur portrait.

Dans ce château sommeille depuis 400 ans,le célèbre portrait datant du XVème siècle, du Prince valaque Vlad Drakul Tepes dit l'Empaleur.

Voici le portrait de  Gregor Baci (XVIe), le crâne transpercé par une lance au cours d'un tournoi.
L'arme pénétra dans l'oeil droit et ressortit par la nuque, il fit couper la lance en avant et en arrière et vécut ainsi pendant un an.

Petrus Gonsalvus est lui atteint d’hypertrichose, symptôme d'un dérèglement hormonal qui se manifeste, chez l'homme ou la femme, par une pilosité envahissante sur une partie du corps ou sa totalité.

Autre difformité, le personnage est supposé être un bouffon.


Aucun commentaire: