mercredi 12 janvier 2011

L'Ossuaire de Sedlec





L'ossuaire de Sedlec est l'un des plus extraordinaires ossuaires d'Europe, il se dresse au milieu du cimetière de Sedlec, situé à une dizaine de kilomètre du centre de Kutná Hora.



Toute la chapelle est ornée de milliers d'os et de centaines de têtes de morts. Pourtant, il ne s'agit pas d'un spectacle morbide, mais d'une expression du culte baroque de la mort soulignant la fugacité de la vie et le néant de l'enveloppe corporelle.



En 1511 un moine aveugle commença la création d'une décoration dans l'église en utilisant les os humains de près de 40 000 personnes. Toutefois, en 1870, l'ossuaire a encore subit de grandes améliorations, grâce au sculpteur František Rint.



Celui-ci se voit confier la tâche d'utiliser les os et de créer un extraordinaire éventail de motifs, il s'affairera notamment à la confection de fantastiques chandeliers en os humains, il classera six grandes pyramides d'os et rendra l'ossuaire accessible.


František Rint a désinfecté les os et les a blanchis à l'aide du chlorure de chaux. Il a profité de leurs formes différentes pour créer deux calices géants décorant l'escalier d'entrée et une croix suspendue sous le plafond. Les parois de la chapelle sont décorées de têtes et de fémurs croisés. Au milieu de la chapelle, il y a un grand lustre composé de toutes sortes d'os humains et au-dessous de lui il y a des chandeliers de parquet, hauts de plus de 2 mètres.



Parmi les «artefacts » composés d'os humains, il y a comme preuve du culte baroque de la mort, le blason des Schwarzenberg, dont la création a demandé beaucoup de travail minutieux. Le blason abrite une miniature représentant un corbeau donnant des coups de bec à l'oeil d'un Turc. Elle rappelle la victoire des Schwarzenberg dans la bataille de Raab contre les Turcs, en 1591. Il y a une vitrine abritant tout probablement les crânes de combattants hussites blessés dans le combat. Des estafilades profondes et l'absence même de certains os témoignent de la cruauté des combats.
                                                          Le blason des Schwarzenberg
La majorité de ceux qui visitent ces lieux éprouvent des sentiments mitigés notamment en raison du respect dû à tous ceux qui y reposent. On est entouré en effet des ossements de presque 40 000 personnes...

Aucun commentaire: