vendredi 17 juin 2011

Bustes de la souffrance avec Franz Xaver Messerschmidt


Né en 1736 (décédé en 1783), Franz  Xaver Messerschmidt est le neveu de Johannes Baptist Straub, célèbre sculpteur sur bois actif à Munich, il est surtout connu pour avoir réalisé des séries de sculptures de bustes représentants des expressions faciales extrêmes.

Atteint d’une maladie inconnue qui le faisait énormément souffrir, il estimait que la douleur devenait moins forte après quelques pincements très douloureux qu'il s'administrait au niveau des côtes.

En observant son visage déformé par la souffrance lors de cette procédure, il décida de reproduire ces expressions sur ces bustes.

Il devint un véritable virtuose dans la scupture du métal et créa une série de portraits fascinants des membres de la famille impériale et d’autres personnages de la cour viennoise, y compris le prince Josef Wenzel I du Liechtenstein.

Le travail expérimental le plus célèbré de l’artiste est sa série de "têtes de caractère" étrangement représentatives, voire même violemment expressives.
D’autres sculptures lui étaient inspirés par un esprit qui le visitait la nuit pour lui infliger d’horribles tortures.

Il réalisera le portrait de Mesmer dont les expériences sur le magnétisme l’intéressaient énormément. Il rencontrera également Johann Kaspar Lavater le célèbre physionomiste suisse.

En 1769, il fut nommé professeur-adjoint à l’Académie Royale de Vienne. Il occupera ce poste jusqu’en 1774. À cette date, le comité des professeurs refuse de le titulariser suite à un comportement qualifié de déviant, cela fait quelques années que Messerschmidt présente quelques troubles mentaux, dont des hallucinations provoquant un comportement assez bizarre.











1 commentaire:

Anonyme a dit…

c'est magnifique de réalisme, je reconnait bien la la souffrance pure, servant surement pour l'artiste à expulser ces propres démons dans l'aboutissement et la perfection des détails.