samedi 11 février 2012

Entre femmes du passé et femmes du futur avec Alexandra Manukyan



Alexandra Manukyan est née en Arménie, elle y a été elevée. Elle est maintenant immigrée aux Etats-Unis, où elle vit et travaille à Los Angeles.

Alexandra marie la peinture à l'huile et les techniques traditionnelles au symbolisme surréaliste pour nous offrir  des oeuvres vivement colorées, les personnages sont vêtus de draperies luxuriantes ou de costumes colorés, elle joue sur les détails technologiques ou autres afin d'explorer la façon dont ils affectent nos psychés en nous enlevant peu à peu notre humanité.

Les protagonistes sont presque toujours féminins, femme tourmentée ou bourrelle, elle est la clé de l'oeuvre, souvent, elle semble porter le fardeau et la douleur du monde sur son corps, jusqu'à se métamorphoser en machine. Dans ses paysages surréalistes, masques à gaz ou armures interviennent pour nous suggérer la violence et la guerre.

Le site de l'artiste : http://www.alexandramanukyan.com/

Secrets de la confession


Un joli poème de Pierre de Ronsard (1552-1553)

Je ne suis point, ma guerrière Cassandre,
Ni Myrmidon ni Dolope soudard
Ni cet Archer, dont l'homicide dard
Tua ton frère et mit ta ville en cendre.

Un camp armé pour esclave te rendre
Du port d'Aulide en ma faveur ne part,
Et tu ne vois au pied de ton rempart
Pour t'enlever mille barques descendre.

Hélas! je suis ce Corèbe insensé,
Dont le coeur vit mortellement blessé,
Non de la main du grégeois Pénelée,

Mais de cent traits qu'un Archerot vainqueur
Par une voie en mes yeux recélée,
Sans y penser me tira dans le cœur











Aucun commentaire: