vendredi 24 février 2012

Monstres et ténèbres avec Mark Prent



Mark Prent est né en Pologne en 1947. Sculpteur et performers canadien, il vit actuellement aux Etats-Unis.
Ses oeuvres troublantes et inquiétantes sont connues pour leur réalisme, à tel point que lors d'une exposition en 1972, il fut inculpé pour avoir exposé des sculptures considérées comme choquantes, il s'agissait d'un comptoir de boucher où pendaient des parties de corps humains.



"Aujourd’hui les monstres sont l’ombre  portée par une monstruosité  cachée. De  tout temps, le monstrueux a incorporé  l’Autre, le Mal, le Désir. C’ est le  retour de  l’ailleurs au plus proche, de l’altérité au plus intime, ... dans l’effacement des distinctions sexuelles, culturelles, ... qui  constituent l’individu. Mais en même temps il l’inscrit dans le proche  pour le dire  ailleurs, — il révèle  combien les frontières  entre le proche et le  lointain, le familier et l’étrange,  sont arbitraires et  mouvantes. Il révèle que ces frontières peuvent être effacées, que toutes les différences peuvent  être gommées, que l’individu peut  être construit  autrement selon  une stratégie  de survie  erratique. Comme si  l’être humain aurait pu  prendre forme  autrement. Comme si  l’être humain  prenait  effectivement  forme autrement : alors nous devenons tous monstrueux, nous entrons dans une subjectivité sans repères" (Les monstres normaux de Mark Prent - Spirale 167, juillet-août 1999).


"L'oeuvre de Mark Prent a souvent été définie comme étant digne d'un musée de cire, d'un cirque ou encore d'un hospice. On pourrait sans doute affirmer la même chose pour une grande partie de l'art actuel autant
que pour une part de l'histoire de l'humanité. Il serait intéressant que le public puisse se démontrer aussi prompt à critiquer et à condamner la morbidité, la cruauté et le monstrueux qui font partie intégrante de notre
vie quotidienne. Mais l'oeuvre de Mark Prent, par sa monstruosité, demeure aussi authentique et artistique qu'une oeuvre définie selon les paramètres du «beau», même si elle représente une partie douloureuse de
notre réalité."

Le site de l'artiste : http://www.markprent.com/







Aucun commentaire: