lundi 11 octobre 2010

Jean-Jacques Lequeu architecte libertin, pornographe et la pyramide de Blagnac

Enigmatique personnage, Jean-Jacques Lequeu, né le 14 septembre 1757 à Rouen et mort le 28 mars 1826 à Paris, est un architecte dessinateur français.


Architecte d'avant-garde, précurseur du fantastique, Lequeu nous a laissé de beaux projets mélant le gothique, l'égyptien, le grec, le chinois, malheureusement, la plupart sont irréalisables ou ne l'ont été.
Le reste de son œuvre picturale, tels ses autoportraits en travesti, appartient au fantasme et a constitué une inspiration pour le surréalisme qui a vu en lui un précurseur. On ne sait pas grand-chose de sa vie. On sait qu’il a travaillé dans sa ville natale avec l’architecte Le Brument, occasionnellement, il a illustré certains livres érotiques.



Nous pouvons également retrouver de sa main des gravures à tendances francs-maçonniques, dont le Temple de la Sagesse ainsi que le dessin d'une Loge, appelée la "Maison gothique", celles-ci sont basées sur l'itinéraire des anciens temples égyptiens et impliquent des automates complexes pour simuler des essais
d'initiation par le feu, l'eau et l'air.

Les esquisses utilisées par Lequeu proviennent des descriptions de l'ouvrage de l'abbé Jean Terrasson, dont le Séthos connut un réel succès et popularisa la notion de « mystères égyptiens ». (Terrasson présente l'histoire de Séthos comme une œuvre de fiction qu'il dit avoir tirée d'un manuscrit grec d'un auteur inconnu, qui lui-même aurait puisé à des sources égyptiennes).

Section perpendiculaire d'un souterrain de la maison gothique
Plan géométral d'un temple consacré à l'Egalité
; Pour le jardin du philosophe
Elévation géométrale du temple de la Terre

La question de savoir si Lequeu appartenait à la franc-maçonnerie est restée à l'ordre du jour, plusieurs observateurs ont été intrigués après avoir vu sur la pyramide de Blagnac cette citation : "Le bonheur est dans l'angle où les sages sont assemblés".

L’angle mentionné dans la phrase énigmatique de Lequeu est une référence directe de la franc-maçonnerie, soulignons que l’architecture et la géométrie sont les pilliers de leurs allégories spirituelles.
Les symboles Maçonniques du compas et du carré tout en considérant Dieu d’être « le Grand Architecte » sont suffisamment des preuves de ce fait.
Mort dans l'ombre, ce visionnaire dont la nonne dénudée a fait le tour du monde, reste un personnage mystérieux qui mérite d'être plus connu.
Age pour concevoir.


Aucun commentaire: