dimanche 20 mars 2011

De l'Eros surréaliste à l'androgynie avec Claude Cahun


Claude Cahun est une photographe, poète et écrivaine française. Ses oeuvres sont influencées par sa propre vie: de  l’association des écrivains et artistes révolutionnaires avec sa compagne Suzanne Malherbe, son arrestation par la Gestapo de 1944 a 1945, jusqu’à son décès à Jersey en 1954.

Très intimiste, poétique et largement autobiographique, son œuvre, en particulier photographique, est très personnelle et échappe aux tentatives de classification ou de rapprochement.



Claude Cahun se met en scène pour ses propres oeuvres, pour cela elle n’hésite pas à user de déguisements, de maquillage, elle va même jusqu’à se raser la tête et s’épiler les sourcils.







« Je sens comme si je les voyais, mes cuisses maigrir d'une sueur de fièvre, douche parfois brulante, parfois glacée, toujours inattendue. Mes genoux vidés, les os dissous, vêtu d'un parchemin lucide, se gonflent, flottante vessies de porc.



Mon cœur alenti sonne un glas funèbre, puis bat bruyamment comme un tocsin. Il devient mobile, se promène dans mon ventre, y éclate en coliques profondes. À chaque secousse, une conscience tombe, pulvérisée. Peu à peu, je m'allège. Bref répit ! Mon cœur se gonfle outrageusement et s'emplit d'hydrogène. Gros ballon rouge et bleu, il monte au bout d'un fil.

À l'autre bout, c'est une guêpe enfermée, qui frappe à coups venimeux aux parois de ma poitrine. Si je l'aidais à sortir ? Et mes ongles sans hésiter pratiqueraient un jour qui guide l'échappée de ce cœur s'il ne faisait dehors désespérément noir.


Ô nocturne sans issue qui se joue dans les cercles de la nuit musicale, infernal serpent qui s'est décapité en avalant sa queue, bracelet aux sept chaînes hermétiques... »(Claude Cahun)



Aucun commentaire: