lundi 14 mars 2011

Petite incursion chez les vampires et les sorcières avec Montague Summers



Montague Summers (1880-1948 Alphonsus Joseph Mary Augustus Montague Summers était un personnage fascinant,  certains le décrivaient comme inquiétant à certains moments.

Après des études de théologie à Oxford, il voulut entrer dans les ordres en suivant l'enseignement du Lichfield Theological College et entra comme apprenti au diocèse de Bitton, près de Bristol.

Un an après, il fit demi-tour et se convertit au catholicisme, annonça qu'il avait été nommé prêtre et se fit appeler révérend.


Excentrique, ses vêtements étaient ceux d'un clerc du 18ème, il possédait une canne à pommeau d'argent représentant l'enlèvement de Leda par Zeus, il se couvrait de larges capes noires et sa coiffure particulière amena de nombreuses personnes à affirmer qu'il portait une perruque.
                                                                  Malleus Maleficarum



Connu pour ses nombreuses traductions d'ouvrage d'ésotérisme dont celle du "Malleus Maleficarum", il se rendra célèbre grâce à ses travaux sur les sorcières, les vampires et les loups-garous, ses deux ouvrages : "The vampire, his kith and kin" et "The vampire in Europe" (1928-1929) on fait de lui le plus grand spécialiste en la matière pour cetté époque.





Aleister Crowley reconnaissait en Summers un démonologue d'une grande érudition dont il émanait une aura de mystère omniprésente.



                                                            "The Geography of Witchcraft"
"Ce mort-vivant a un corps qui est son propre corps. Il n'est ni mort, ni vivant mais vivant dans la mort. Il est une anomalie, un paria parmi les monstres." (Montague Summers)

"Dans toutes les pages les plus sombres du surnaturel maléfique, il n'est pas plus tradition plus terrible que celle du vampires, un paria même parmi les démons." (Montague Summers)

                                                                    Baphomet
Montague Summers suggère dans son histoire de la sorcellerie et de la démonologie paru en 1926, que Baphomet serait la combinaison de deux mots grecs «Baphe » et « Metis » ce qui signifierait « absorption dans la sagesse » (ou plutôt baptême de conseil ou ruse si l’on se réfère a la signification des mots grecs), idée sans preuve qui sera repris par de nombreux auteurs.





"Dans le monde vaste et ténébreux des fantômes et démons, aucune créature n’est plus abominable, plus redoutée, plus déteste - avec une fascination mêlée de crainte pourtant - que celle du vampire, qui n’est ni fantôme ni démon mais relève des forces sombres de la nature et possède les qualités mystérieuses et terribles des deux." (Montague Summers)



Nous vous conseillons la lecture :  






1 commentaire:

Who Is Afraid of Alfred Hitchcock? a dit…

Bonjour! Elisandra...
This is a very interesting and very informative post...focusing on Montague Summers (1880-1948 Alphonsus Joseph Mary Augustus Montague Summers)
life and times. He lived quite a long life too!
I have shared this post on Facebook and Twitter too!
Merci, pour le partage!
DeeDee ;-D