jeudi 31 mars 2011

Nusch Eluard muse et amour du surréalisme



Nusch Éluard, née Maria Benz le 21 juin 1906 à Mulhouse, commença sa carrière dans de petits rôles de théâtre à Berlin, dans les années 1920, elle part pour Paris, où elle se produit comme actrice, acrobate ou hypnotiseuse au théâtre du Grand-Guignol.

Nusch par Lee Miller

Surnommée Nusch par son père, elle renait sous le nom de Nusch Eluard en devenant la seconde épouse du poète surréaliste Paul Eluard en 1934.

Femme d'avant-garde, amoureuse, sensible et d’une extraordinaire simplicité, ignorant l’ambition, elle consacra sa vie à l’amour et devint, malgré elle, la merveilleuse inspiratrice du poète et une figure emblématique du Surréalisme.

Photographiée jusqu’au sublime par Man Ray, Brassaï, Lee Miller, Dora Maar, peinte et dessinée à plusieurs reprises par Picasso, elle fut un modèle, une muse, une icône. .

Nusch par Man Ray

Envoûté par son charme délicatement sensuel, ému par sa grâce éthérée, Paul Eluard a célébré son nom, son amour et sa liberté jusqu’à ce jour de novembre 1946 où elle décèda brutalement d’une hemorragie cérébrale.
                                                           Nusch et Paul Eluard par Man Ray
Je t'aime, par Paul Eluard est un poème sous la forme d'une déclaration d'amour à celle qui fut sa muse pour la vie.
                                                            Nusch par Man Ray
Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues
Je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu
Pour l'odeur du grand large et l'odeur du pain chaud
Pour la neige qui fond pour les premières fleurs
Pour les animaux purs que l'homme n'effraie pas
Je t'aime pour aimer
Je t'aime pour toutes les femmes que je n'aime pas

Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu
Sans toi je ne vois rien qu'une étendue déserte
Entre autrefois et aujourd'hui
Il y a eu toutes ces morts que j'ai franchies sur de la paille
Je n'ai pas pu percer le mur de mon miroir
Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie
Comme on oublie
                                                    Nusch par Dora Maar
Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne
Pour la santé
Je t'aime contre tout ce qui n'est qu'illusion
Pour ce coeur immortel que je ne détiens pas
Tu crois être le doute et tu n'es que raison
Tu es le grand soleil qui me monte à la tête
Quand je suis sûr de moi.
                                                               Nusch photocollage
Nusch par Picasso

3 commentaires:

Artelitteta a dit…

Nusch, portrait d'une muse du Surréalisme
Auteur : C. Vieuille
Editeur, Artelittera, 2010
A commander en librairie, sur Amazon et à télécharger sur http://www.artelittera.com/category.php?id_category=54

Anonyme a dit…

je suis de la famille de Nusch.Ma grand-mère etait la cousinne de MARIA BENZ .je pocède des photos de Nusch en priver;dans le cadre familialle ma grand-mère me parlait souvent de ça cousinne extravagante et belle .le nom de ma grand-mére est egalemment Maria Benz née a Mulhouse le 6juin 1906 fille unique de comerçant de Saint-louis dans le haut-rhin.

Chantal V. a dit…

J'aimerai bien que la personne Anonyme qui a publié ce commentaire par rapport aux liens familiaux avec Nusch puisse prendre contact avec moi. Le plus simple est de passer par le site www.artelittera.com