dimanche 13 mars 2011

La peinture prémonitoire ou l'histoire d'un oeil de Victor Brauner à la Table-Loup


Né en Roumanie le 15 juin 1903,Victor Brauner sera dès son enfance en contact avec l'ésotérisme, enfant, il assiste en cachette à des séances de spiritisme organisées par son père, passionné d’occultisme. Il est alors confronté au monde de l’insolite et du merveilleux.

Victor Brauner commence à peindre en 1917, alors qu'il fréquente l'école évangélique de Braïla et se passionne pour la zoologie. En 1919, il s'inscrit à l'Ecole des Beaux-Arts de Bucarest. Ses travaux, jugés scandaleux, le font rapidement exclure.

Victor Brauner s’installe à Paris en 1930.

Proche de Brancusi, Giacometti et Tanguy, il rejoint bientôt le groupe surréaliste; pour Breton, il sera l’artiste magique par excellence.

Peintre des prémonitions, Victor Brauner crée des images insolites et des figures chimériques. Il emprunte aux arts primitifs et aux sciences occultes pour exprimer des archétypes universels.

Après sa rupture avec le surréalisme en 1948, l’artiste va vers un style toujours plus personnel. Il se livre à une introspection exaltée, emprunte aux arts primitifs, mais aussi aux sciences occultes, pour exprimer des archétypes universels: "Ma peinture est autobiographique, elle raconte ma vie. Et ma vie est exemplaire car universelle" (1962)
                                                               L'obsession de l'oeil
Victor Brauner a partagé la fascination des surréalistes pour le surnaturel, les prémonitions et les coïncidences troublantes. Certains de ses tableaux joueront pour lui le rôle de véritables talismans, au caractère divinatoire et magique.

Une anecdote troublante concerne ce peintre et l'histoire de son auto-portrait prémonitoire.

Celui-ci a peint en 1931 ce tableau, étrange peinture réalisée alors que son obsession pour l'oeil commençait à être remarquée par ses proches.

Mais, fait troublant, cette peinture anticipe un évènement qui lui arrivera 7 ans plus tard,

Dans la nuit du 27 au 28 août 1938, lors d'une soirée entre amis... Oscar Dominguez, retenu par Louis Scutenaire, et Esteban Francés, ceinturé par Victor Brauner lança au visage de son compatriote Esteban Francés une bouteille qui atteint accidentellement, la tête de Victor Brauner et le priva définitivement de son œil gauche, crevé par les débris de verre !

Stupeur des convives de cette beuverie, car peu d'entre eux ignorent cette coïncidence : Tanguy et Eluard pour citer les plus connus étaient là et purent en témoigner.

Le hasard ? Personnellement, je n'y crois pas, n'en déplaise aux rationnalistes, prémonition serait l'adjectif plus approprié.
Autre création onirique de Victor Brauner, démontrant sa passion pour la zoologie ;  la Table-Loup, en peinture et en sculpture.
                                                               Table-Loup



Aucun commentaire: