samedi 21 janvier 2012

Chaos, fétichisme et dark fantasy avec Jiansong Chain




Sonnet : "Le Mépris de la vie et Consolation contre la mort," par Jean-Baptiste Chassignet (1571 - 1635)

Mortel pense quel est dessous la couverture
D’un charnier mortuaire un corps mangé de vers,
Décharné, dénervé, où les os découverts,
Dépoulpés, dénoués, délaissent leur jointure :

Ici l’une des mains tombe de pourriture,
Les yeux d’autre côté détournés à l’envers
Se distillent en glaire, et les muscles divers
Servent aux vers goulus d’ordinaire pâture :

Le ventre déchiré cornant de puanteur
Infecte l’air voisin de mauvaise senteur,
Et le nez mi-rongé difforme le visage ;

Puis connaissant l’état de ta fragilité,
Fonde en Dieu seulement, estimant vanité
Tout ce qui ne te rend plus savant et plus sage.




Chain et Jane (Jiansong Chain) sont deux artistes de Pékin travaillant en couple ; l'un est diplômé en art, l'autre est designer de mode.

Ils nous plongent avec réalisme dans un univers de dark fantasy et d'horreur, coloré et riche en détails où les protagonistes des illustrations semblent se complaire dans le chaos.










2 commentaires:

Darkside a dit…

Encore des artistes que je ne connaissais pas et que tu me fais découvrir...Merci pour cette découverte et encore bravo pour ton blog, Elsandre!

ELISANDRE a dit…

Merci Darkside, cela me fait plaisir que tu suives mon blog depuis tout ce temps !