mardi 10 janvier 2012

Les Femmes et la Nature avec Madeline Von Foerster et Baudelaire


Madeline Von Foerster est une artiste étonnante, qui a réussi à unir surréalisme et Renaissance flamande, bien que le style soit lié au passé, ses peintures nous plongent au coeur d'une actualité bien présente avec des thèmes comme la déforestation, les espèces menacées et les guerres.

Le site de l'artiste : http://www.madelinevonfoerster.com/


Correspondances par Baudelaire (Les Fleurs du Mal)

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
— Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l’expansion des choses infinies,
Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.







2 commentaires:

Fr@nKeIn$OuNd a dit…

Subtile exposition permanente que cet espace culturel virtuel.
"Une femme ministre de la culture" cela me parait vital et évident pour la suite .
elles sont tellement plus receptives et intuitives que les hommes.....
Même si leurs regards sont parfois aussi fatal......
sincères félicitations

babayaga a dit…

J'aime beaucoup cette artiste aussi ! mais le jeu est cruel un dimanche matin et je ne suis pas encore assez caféïnée sans doute.
J'ai reconnu Gabrielle D'Estrée (la 4), et un personnage de Van Eyck il me semble (la dernière, la femme en vert) ; pour les autres...des réminiscences...et Baudelaire en prime !